L’Ethiopie et le Rwanda partagent les meilleures pratiques permettant de repondre aux besoins de sante sexuelle et reproductive des jeunes

L’Ethiopie et le Rwanda partagent les meilleures pratiques permettant de repondre aux besoins de sante sexuelle et reproductive des jeunes

  avril 13, 2015 11:15
  Share

Alors que les progrès se poursuivent envers les objectifs de l’Engagement ministériel de l’AOA, il est crucial que les pays partagent en permanence des informations et apprennent les uns des autres. Le FNUAP et l’UNESCO Rwanda en partenariat avec Girl Hub et le Ministère de la Santé ont accueilli une délégation éthiopienne. Ils ont partagé les meilleures pratiques liées à la mise en œuvre de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et l’éducation sexuelle au Rwanda.

Le Rwanda a fait d’excellents progrès vers l’augmentation de l’accès aux soins de santé sexuelle et reproductive et l’éducation sexuelle chez les adolescents:

  • Il y a eu une diminution significative de la mortalité maternelle – passant d’un taux de 750 (DHS 2005) à 540 (HMIS 2010) par an.
  • Le nombre d’agents de santé participant aux accouchements a augmenté de près de 26 pour cent en cinq ans passant de38 pour cent en 2005 (EDS) à 63,5 pour cent en 2010 (HMIS).
  • Il y a eu une augmentation considérable de l’utilisation de la contraception moderne chez les femmes, passant de 10 à 27 pour cent en 3 ans (HMIS).

Il y a également eu des développements significatifs dans l’intégration de l’éducation sexuelle dans les programmes scolaires. Ceci est dû, en partie, aux politiques et stratégies de santé telles que la Stratégie de Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents.

Bien que le Rwanda n’ait pas été présent lors de la signature de l’engagement de l’AOA en Décembre 2013, des politiques et des documents stratégiques ont été développés en relation avec les objectifs de l’engagement. Cela inclut la politique des droits de santé sexuelle et reproductive des adolescents ainsi que la politique sur le VIH et le SIDA et les plans stratégiques. On peut espérer que le Rwanda va affirmer l’engagement de l’AOA dans l’année à venir.

La délégation éthiopienne qui s’est rendue au Rwanda comprenait le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Éducation et Girl Hub Éthiopie. Ils ont appris comment les politiques et les plans stratégiques du Rwanda abordent la santé et les connaissances sexuelles des jeunes, en particulier pour les jeunes filles.
Le FNUAP, l’UNESCO et Girl Hub Rwanda ont fourni des informations relatives à la mise en œuvre de l’éducation sexuelle complète dans les programmes scolaires, soulignant les progrès et les défis rencontrés jusqu’ici.

Le représentant adjoint du FNUAP au Rwanda, M. Daniel Alemu, a affirmé l’importance d’atteindre un grand nombre de jeunes par l’intermédiaire d’ informations concernant la santé sexuelle et reproductive dans les écoles, non seulement au Rwanda, mais aussi en Éthiopie et ailleurs. « Nous sommes très heureux et privilégiés de jouer ce rôle dans le cadre de l’éducation sexuelle au Rwanda », a-t-il affirmé.

M. Andrew Gasozi Ntwali, agent de programme à l’UNESCO a souligné la nécessité de créer un partenariat solide sous la direction du gouvernement pour une réponse multi-sectorielle avec les médias, les autres ministères affiliés, les organisations de la société civile, les jeunes et les agences des Nations Unies. En outre, Ntwali a souligné la valeur de la participation des jeunes à tous les stades de développement et de mise en œuvre – notamment en étant impliqué dans la conception du nouveau programme d’éducation sexuelle complète. Les jeunes issus de diverses organisations de services aux jeunes au Rwanda ont aidé dans les outils de pilotage et pour fournir des recommandations d’amélioration.


 
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter has returned errors:

  • “Rate limit exceeded [error code: 88]”

More information on errors that have codes here.