Une annee marquee par l’engagement de l’AOA

Une annee marquee par l’engagement de l’AOA

  décembre 17, 2014 6:54
  Share

Les progrès  dans le renforcement des services d’éducation sexuelle et de santé pour les jeunes

Ce décembre marque la première année de mise en œuvre de l’engagement révolutionnaire de l’Afrique Orientale et Australe (AOA). Approuvé par les ministres de la Santé et de l’Éducation de 20 pays, l’engagement soutient un accès accru à l’éducation sexuelle de bonne qualité et des services de santé sexuelle et reproductive pour les jeunes à travers l’Afrique Orientale et Australe.

Actuellement, seulement 26% des adolescentes et 36% des garçons en Afrique sub-saharienne possèdent une connaissance globale sur le VIH et les moyens de prévenir le virus. En outre, il existe des obstacles importants à l’accès des jeunes aux services appropriés de santé sexuelle tels que les tests du VIH et les contraceptifs.

La première année de l’Engagement de l’AOA a déjà vu des progrès significatifs. Les pays ont fait d’énormes progrès pour élaborer et appliquer un environnement favorable à la construction des fondations solides dans la réalisation des objectifs de l’Engagement. Ceci comprend :

1. Une réponse coordonnée à la mise en œuvre en travaillant avec des partenaires nationaux de multiples secteurs.

2. Des ressources humaines et financières mobilisées pour une meilleure capacité et une meilleure mise en œuvre.

3. Revoir, réviser et développer des politiques nationales, des stratégies et des cadres juridiques répondant aux besoins des jeunes.

L’education sexuelle complète (ESC)

14 des 20 pays ont intégré l’éducation sexuelle dans les écoles et beaucoup d’autres sont dans le processus. Une analyse de la situation a également été menée pour examiner l’état de l’éducation sexuelle dans les institutions de formation des enseignants, ce qui permettra de former une stratégie à travers la région.

Les services de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR)

D’énormes progrès ont également été faits pour élargir l’accès des jeunes au dépistage du VIH et aux conseils. Cette progression est en grande partie due au fait que de nombreux pays ont investi dans l’expansion de ces services. 80 pour cent des pays déclarent avoir fourni des services adaptés aux jeunes. Toutefois, ces services ne répondent pas aux normes de service de l’Organisation Mondiale de la Santé pour jeunes. Une évaluation régionale de la qualité est en cours et contribuera à l’élaboration de normes et de directives harmonisées pour tous les pays. En outre, elle contribuera à l’élaboration d’un manuel régional d’enseignement pour la jeunesse aux fins de soutenir la mise en œuvre des normes.

Des stratégies claires sont préconisées pour faciliter l’accès, l’égalité, l’équité et le renforcement des ripostes nationales en matière de prévention du VIH et des droits de la santé sexuelle et reproductive. Cela inclut :

  • Une utilisation accrue de fournisseurs de soins de santé et de personnel éducatif qualifiés
  • La réduction des grossesses précoces et des avortements à risque;
  • Une réduction des mariages d’enfants et d’adolescents avant l’âge de 19 ans;
  • La promotion de mécanismes de responsabilité et l’établissement de partenariats durables avec toutes les parties prenantes; et
  • Veiller à ce que la mesure des progrès dans la réalisation des objectifs de l’AOA pour 2015 et 2020 soit basée sur des preuves.
Pour plus de details sur les progres realises cette annee, veuillez lire notre rapport annuel:

One Year in Review – English

Bilan D’une Année – Francais

Resumo De Um Ano – Português


 
1

Une réponse à “Une annee marquee par l’engagement de l’AOA”

  1. Great initiative and my organization is also implementation a project on reducing unsafe abortions among youth between the age 14 – 25.
    The ESA commitment gives me strength to carry on my work and am strongly asking my Ugandan government to legalise or revise the abortion law. The law is a major cause of unsafe abortions in Uganda because the youth fear to seek services from professionals and the professionals are also scared of advising the youth in fear of being convicted. Myths and misconceptions about contraceptive use is also a barrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter has returned errors:

  • “Rate limit exceeded [error code: 88]”

More information on errors that have codes here.